ONU: premier pas vers l’interdiction des mariages des enfants

ONU: premier pas vers l’interdiction des mariages des enfants

Les Nations unies ont fait vendredi un premier pas vers l’adoption de la première résolution appelant les gouvernements à interdire les mariages des enfants. Quelque 15 millions de fillettes sont mariées chaque année dans le monde et plus de 700 millions de jeunes femmes sont mariées de force avant l’âge de 18 ans. D’ici 2050, si rien n’est fait pour inverser cette tendance, quelque 1,2 milliard de petites filles seront mariées de force, affirme l’ONG Girls not Brides. Le Niger, le Bangladesh et l’Inde sont les pays avec le taux de mariages d’enfants les plus élevés, mais de telles coutumes sont également très répandues dans les communautés d’immigrés installés dans les pays développés, affirme Zara Rapoport, de l’association Plan. La résolution présentée par le Canada et la Zambie appellent les États à adopter des lois pour interdire les mariages des fillettes et lient cet état de fait à un problème de pauvreté et de développement.