Place Syntagma, une foule…d’espoirs

Place Syntagma, une foule…d’espoirs

Drapeaux grecs, chants et scènes de liesse : environ 5000 personnes (d’après la police grecque) ont fêté cette nuit le “non” au référendum, à Athènes.

Ils ont crié “non aux créanciers”, “non à l’austérité”, “non aux nouvelles mesures de rigueur”.

Place Syntagma, il y avait surtout une foule d’espoirs.

“Les Grecs n’ont peur de rien. Il faut que les leaders européens le sachent. Nous voulons une Europe démocratique où la justice sociale prévaut. C’est la vision que Tsipras a pour la Grèce et nous la partageons”, indique un manifestant (…)

euronews