Plus de 5 000 Burundais ont fui au Rwanda en deux jours

Plus de 5 000 Burundais ont fui au Rwanda en deux jours

Des Burundais fuient leur pays, en proie à des violences depuis l’annonce samedi par le parti au pouvoir (CNDD-FDD) de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat. Cinq mille d’entre eux ont franchi la frontière avec le Rwanda au cours du week-end, selon l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Depuis début avril, environ 21 000 Burundais, essentiellement des femmes et des enfants, ont fui au Rwanda, a indiqué une porte-parole du HCR, Ariane Rummery, citant des chiffres du gouvernement rwandais. Certains réfugiés burundais préfèrent se rendre en République démocratique du Congo (RDC). Ainsi, plus de 3 800 Burundais, provenant essentiellement de la préfecture de Cibitoke, ont fui en avril vers la province du Sud-Kivu en RDC, selon le HCR (…)

Les opposants à M. Nkurunziza, chef de l’Etat depuis 2005, ont promis de poursuivre mardi les manifestations de protestation à Bujumbura, interdites et violemment réprimées par la police depuis dimanche. Le HCR craint que les violences continuent. Selon une autre porte-parole du HCR, Karin de Gruijl, le gouvernement du Rwanda s’attend à ce que le nombre de réfugiés venant du Burundi atteigne au total 50 000 personnes. En prévision de cet afflux, le Rwanda a ouvert un nouveau centre de réfugiés à Mahama.
lemonde.fr