Plus d’un million de réfugiés et migrants sont arrivés en Europe par la mer en 2015 (HCR)

Plus d’un million de réfugiés et migrants sont arrivés en Europe par la mer en 2015 (HCR)

Plus d’un million de réfugiés et de migrants fuyant leur pays d’origine sont arrivés en Europe par voie maritime en 2015, souvent à bord d’embarcations précaires manœuvrées par des trafiquants de personnes, a indiqué mercredi le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) dans un communiqué de presse.

Selon ces derniers chiffres mis à jour, 1.000.573 personnes ont atteint les côtes européennes en 2015, le plus souvent en Grèce ou en Italie, par la mer Méditerranée. Parmi les personnes qui ont tenté la traversée, 3.735 sont portées disparues et se sont probablement noyées.

Cette barre du million a été franchie le 29 décembre, indique le communiqué, qui précise que 84% des personnes arrivées en Europe venaient des 10 pays les plus « producteurs » de réfugiés, ce qui renforce la conviction du HCR que la plupart d’entre elles fuyaient les guerres et les persécutions.

« Pourquoi un million de personnes doivent-elles entrer en Europe à bord d’embarcations appartenant à des trafiquants ? », s’est demandé un porte-parole du HCR, Adrian Edwards. « Il y a de nombreux moyens réguliers, sûrs et légaux de gérer cette situation et tous méritent d’être pris sérieusement en considération », a-t-il ajouté. Le HCR a exhorté les gouvernements et les particuliers à intensifier les efforts pour faciliter les entrées légales en Europe.

Outre ces arrivées par voie maritime, le HCR estime qu’environ 34.000 autres personnes sont entrées par voie terrestre en Bulgarie ou en Grèce, en provenance de Turquie.
Le nombre de personnes déplacées par la guerre et les conflits est le plus élevé en Europe occidentale et centrale depuis les années 1990, lorsque plusieurs conflits avaient éclaté dans l’ancienne Yougoslavie. La moitié des personnes qui ont traversé la Méditerranée cette année – un demi-million de personnes – étaient des Syriens qui fuyaient la guerre…

Lire la suite sur www.un.org