Près de 350 000 boat people en 2014, le HCR appelle à sauver des vies

Près de 350 000 boat people en 2014, le HCR appelle à sauver des vies

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres Selon Face au nombre croissant de personnes s’engageant dans de dangereuses traversées des mers en quête d’asile ou pour migrer, la communauté internationale est en train de perdre de vue la priorité de sauver des vies.
Dans le cadre des préparatifs en cours pour l’ouverture, le jour même à Genève, du Dialogue 2014 du Haut-Commissaire – un forum informel de discussion sur les politiques, dont la priorité de cette année est la « Protection en mer » – M. Guterres a déclaré que certains gouvernements se focalisaient davantage sur le maintien des étrangers hors de leurs frontières que sur le respect de l’asile.
« C’est une erreur, et précisément la mauvaise réaction à avoir dans une période où un nombre record de personnes fuient la guerre », a affirmé le Haut-Commissaire. « Tous les pays ont des préoccupations de sécurité et de gestion de l’immigration, mais les politiques doivent être conçues de manière à ne pas conduire à ce que les vies humaines deviennent des dommages collatéraux »…
Lire la suite sur un.org