Raid de Boko Haram sur des villages de pêcheurs nigérians

Raid de Boko Haram sur des villages de pêcheurs nigérians

Le groupe terroriste nigérian Boko Haram a pris le contrôle samedi d’une base militaire et de plusieurs localités voisines dans l’extrême nord-est du Nigeria, le long des rives du lac Tchad, ont affirmé des témoins.

Les combattants avaient mené un raid sur les villages de pêcheurs de Kuayen Kuros, Mile 3, Mile 4, Doron-Baga, Bundaram et la ville de Baga, provoquant la fuite de centaines d’habitants par bateaux et pirogues sur le lac, en direction du Tchad voisin.

La base militaire est située à l’entrée de Baga, à 180 kilomètres au nord-est de Maiduguri, la capitale régionale de l’État de Borno. Elle abrite habituellement quelques militaires du Niger et du Tchad voisins, dans le cadre d’une coordination régionale de la lutte contre Boko Haram. On ignore si des soldats nigériens ou tchadiens étaient présents sur place au moment de l’attaque…

Boko Haram avait déjà commis en novembre un massacre dans le village de Doron-Baga, égorgeant 48 vendeurs de poisson.
Le point.fr