RDC: deuxième journée de violences à Kinshasa

RDC: deuxième journée de violences à Kinshasa

Kinshasa connaissait mardi une deuxième journée de violences entre policiers et jeunes hostiles au président Joseph Kabila. L’opposition accuse celui-ci de chercher à se maintenir au pouvoir grâce à une nouvelle loi électorale controversée.

Alors que des émeutiers incendiaient mardi après-midi une mairie à Kinshasa, l’opposant historique de Kabila, Etienne Tshisekedi, a lancé depuis Bruxelles un appel à chasser le “régime finissant” de l’homme fort de Kinshasa.

Kinshasa était le théâtre de nombreuses scènes de pillages dans plusieurs quartiers du sud et de l’ouest de la capitale. Dans l’après-midi, une centaine de jeunes émeutiers ont pris d’assaut puis mis le feu à la mairie de la commune de Ngaba, un quartier sud de Kinshasa, et sont restés plus d’une demi-heure à regarder l’incendie ravager ce bâtiment symbole de l’Etat. Les forces de l’ordre étaient absentes, et les rues alentour désertes(…)

AFP