Syrie: des milliers de civils fuient de violents combats dans le nord

Syrie: des milliers de civils fuient de violents combats dans le nord

De violents combats, impliquant tous les protagonistes de la guerre en Syrie, poussent sur les routes des milliers de civils dans le nord.

Témoignage de la violence de la bataille, plus de 200 combattants de différentes factions armées ont été tués depuis dimanche dans la province septentrionale d’Alep, sans qu’aucun camp n’ait pu réellement avancer sur le terrain, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’intensification des combats dans la province d’Alep survient alors que des pourparlers pour un règlement politique de cette guerre qui a fait plus de 270.000 morts depuis 2011 ont lieu à Genève sous l’égide de l’ONU.

Selon l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW), 30.000 civils ont fui en 48 heures les combats opposant les jihadistes du groupe terroriste de l’EI aux rebelles dans des secteurs de la province d’Alep bordant la Turquie.

-Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) a fait état de 21.000 à 23.000 civils ayant fui ces combats et se dirigeant notamment vers la ville d’Azaz (nord) (…)

AFP