Syrie: des milliers de familles attendent dans le froid de passer en Turquie

Syrie: des milliers de familles attendent dans le froid de passer en Turquie

Poussés depuis plusieurs jours à la fuite par la guerre à Alep, des milliers de Syriens, principalement des femmes et des enfants, attendent dans le froid de passer en Turquie qui garde pour le moment sa frontière fermée.

Le gouverneur de la province turque de Kilis, Suleyman Tapsiz, a évoqué la “possibilité” que cette vague atteigne 70.000 personnes.

Des milliers de gens dormaient toujours sans abri dans les champs, sur les routes et dans les mosquées, notamment à Azaz et à la frontière, selon des témoins.

L’ONG islamique turque IHH a été autorisée à franchir la frontière pour apporter de l’aide d’urgence, selon une journaliste de l’AFP.

Déclenché en mars 2011 par la répression de manifestations pacifiques, le conflit syrien a dégénéré en une guerre complexe qui a favorisé la montée en puissance de l’EI et l’implication de grandes puissances sur un territoire morcelé. Alors que le conflit a fait plus de 260.000 morts et jeté sur les routes plus de la moitié de la population, les efforts diplomatiques se poursuivent malgré les profondes divergences au sein de la communauté internationale.