Syrie: la situation désespérée de Yarmouk

Syrie: la situation désespérée de Yarmouk

La situation à l’intérieur du camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, à quelques kilomètres du centre de Damas, est “désespérée” et si aucune aide humanitaire ne peut y être acheminée, il pourrait être le théâtre d’un “massacre des innocents”, a déclaré mercredi à Reuters le porte-parole de l’UNRWA, l’agence onusienne chargée des réfugiés palestiniens.

Le camp de Yarmouk, dévasté par des mois de siège, de combats et de bombardements, est depuis la semaine dernière attaqué par les combattants de Daesh (EI).

La situation a été exposée en début de semaine au Conseil de sécurité de l’Onu par le directeur de l’UNRWA, Pierre Krahenbuhl.

“Ce que veulent les civils de Yarmouk, c’est tout simplement survivre. C’est aussi simple que cela”, a-t-il dit, appelant le Conseil de sécurité à réfléchir aux modalités d’une éventuelle évacuation des 18.000 civils, palestiniens et syriens, dont 3.500 enfants, pris au piège (…)

Selon Amnesty International, les tirs et les bombardements aériens ont tué au moins 18 civils dans le camp depuis l’attaque de l’EI il y a une semaine.

Parmi ces morts figurent une fillette de 12 ans et un travailleur humanitaire, ajoute le groupe de défense des droits de l’homme.
Reuters