Syrie : Le recours aux armes chimiques serait devenu habituel (OIAC)

Syrie : Le recours aux armes chimiques serait devenu habituel (OIAC)

Le recours aux armes chimiques est devenu habituel en Syrie, comme l’ont montré récemment des bombardements au chlore et au gaz moutarde. Selon un rapport confidentiel de l’OIAC (Organisation pour l’interdiction des armes chimiques) daté du 29 octobre, “au moins deux personnes” ont été exposées le 21 août au gaz moutarde à Marea, localité située au nord d’Alep. Il s’agissait de la première confirmation de l’utilisation de ce gaz depuis la destruction de l’arsenal chimique syrien, supervisée par l’organisation, il y a deux ans.

Le rapport de l’OIAC ne dit rien des responsabilités, mais le gaz moutarde aurait été employé lors de combats entre djihadistes de l’Etat islamique et membres d’autres mouvements rebelles, ainsi que dans des secteurs aux mains des insurgés attaqués par les forces gouvernementales, dit-on de sources diplomatiques…
Reuters