Syrie : un camp de réfugiés bombardé , plus de 220 000 morts depuis le début du conflit

Syrie : un camp de réfugiés bombardé ,  plus de 220 000 morts depuis le début du conflit

Au moins 28 personnes auraient été tuées dans le bombardement d’un camp de réfugiés dans le nord de la Syrie. L’attaque a visé le camp de Kamounia, à côté de Sarmada dans la province d’Idlib.

Selon le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, a affirmé que les raids avaient ciblé le camp dans la province d’Idlib, contrôlée par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, et ses alliés rebelles.

L’organisation a « comptabilisé 222 271 morts depuis le début de la révolte en mars 2011 ».

Selon Rami Abdel Rahmane, le nombre de morts parmi les civils se 67 293, dont 11 021 enfants.

Le conflit syrien est entré depuis 15 mars dans sa cinquième année avec un bilan humanitaire dramatique. Plus de 5000 personnes ont péri dans les violences depuis le 15 mars de cette année.