Terrorisme : près de 18.000 morts dans le monde en 2013

Terrorisme : près de 18.000 morts dans le monde en 2013

Près de 18.000 personnes ont trouvé la mort dans 10.000 actes terroristes dans le monde en 2013, soit une hausse de 61% par rapport à 2012, a révélé la seconde édition de l’Indice mondial du terrorisme (IMT).

L’IMT a recensé près de 10.000 attaques terroristes en 2013, ce qui constitue une augmentation de 44 % par rapport à 2012, donnant lieu à “presque 18 000 décès”, soit une augmentation de 61% par rapport à l’année précédente. Le nombre de victimes est passé de 11.133 en 2012, à 17.958 en 2013.

L’indice a également enregistré que les explosifs ont constitué l’arme la plus utilisée dans ces attaques, alors que les attentats suicides à la bombe ont constitué moins de 5 % des attaques terroristes. Le nombre de pays ayant dénombré 50 décès ou plus a augmenté de 60 % durant la même période, a souligné également IMT, précisant que ces pays étaient au nombre de 24 en 2013, alors qu’ils étaient 15 en 2012.

La même source a ajouté que “le terrorisme était l’oeuvre de quatre organisations terroristes, à savoir, EIIL, Boko Haram, Al Qaïda et les Talibans, qui étaient collectivement responsables de 66 % de tous les décès durant 2013. Il est également relevé que plus de 80 % des décès ont été enregistrés dans seulement cinq pays : l’Irak, l’Afghanistan, le Pakistan, le Nigeria et la Syrie.

La seconde édition de l’IMT a précisé aussi que l’Irak est toujours le pays “le plus durement” touché par le terrorisme puisque le nombre de décès recensés dans ce pays a augmenté de 164 %, faisant ainsi 6.362 victimes, ce qui constitue “la plus forte augmentation de l’indice”.
Le terrorisme s’est également considérablement développé tant en intensité qu’en ampleur à l’extérieur de ces cinq pays. En 2013, on a recensé 3.721 attaques dans le reste du monde qui ont eu pour conséquence la mort de 3.236 personnes, ce qui constitue une augmentation de plus de 50 % au cours de 2013. En tout, 60 pays ont enregistré des décès résultant d’attaques terroristes perpétrées en 2013.

Lancé en 2012 par l’Institut pour l’économie et la paix, l’IMT classe les pays en fonction de l’importance de l’impact des activités terroristes et analyse les dimensions économiques et sociales associées au terrorisme. L’indice compte 162 pays, couvre 99,6 % de la population mondiale et examine les tendances de 2000 à 2013. Les indicateurs utilisés incluent le nombre d’incidents terroristes, de décès, de blessés ainsi que les dommages matériels.