Trente-six personnes ont été tuées lors d’un nouveau massacre attribué à des rebelles ougandais

Trente-six personnes ont été tuées lors d’un nouveau massacre attribué à des rebelles ougandais

Le bilan du massacre dans l’Est de la République démocratique du Congo s’alourdit à 36 personnes tuées dans la nuit de samedi à dimanche lors d’un nouveau massacre attribué à des rebelles ougandais, selon un nouveau bilan des autorités locales.
Cette nouvelle tuerie attribuée aux Forces démocratiques alliées (ADF) porte à plus de 250 le nombre de personnes tuées dans des circonstances similaires dans le territoire et la ville de Beni, dans le Nord de la province du Nord-Kivu depuis le début du mois d’octobre.
Elle a été perpétrée à l’arme blanche à la lisière de la ville d’Oicha et dans deux villages des alentours : Manzanzaba et Mulobiya…
afp