Ukraine: une attaque contre un barrage de l’armée, dix civils tués et treize autres blessés

Ukraine: une attaque contre un barrage de l’armée, dix civils tués  et treize autres blessés

Dix civils ont été tués mardi dans l’est séparatiste prorusse de l’Ukraine après qu’un bus a été frappé par une attaque visant un barrage de l’armée ukrainienne, la plus meurtrière depuis l’instauration de la trêve du 9 décembre.

Selon un porte-parole de l’armée ukrainienne Viatcheslav Seleznev. L’attaque près de la localité Bougas, située à 35 km au sud de Donetsk, a fait dix morts et treize civils ont été blessés.

Ce barrage se trouve sur la route entre Donetsk, capitale régionale et bastion des rebelles, et Marioupol, port sur les bords de la mer d’Azov et dernière grande ville de l’Est sous contrôle des autorités ukrainienne.

Ce bilan s’ajoute à celui d’un soldat et trois civils tués communiqué dans la matinée par l’armée et la mairie de Donetsk.