Un milliard d’enfants exposés aux impacts de du changement climatique

Un milliard d’enfants exposés aux impacts de du changement climatique
Le premier indice des risques climatiques pour les enfants publié le 19 août par l’UNICEF nous dit que les enfants vivant en République centrafricaine, au Tchad et au Nigéria sont les plus exposés aux changements climatiques ; une situation qui menace leur santé, leur éducation et leur sécurité, et leur fait courir le risque de contracter des maladies mortelles.

Selon un rapport de l’UNICEF -intitulé la crise climatique est une crise des droits de l’enfant: Présentation de l’Indice des risques climatiques pour les enfants-les jeunes vivant en République centrafricaine, au Tchad, au Nigéria, en Guinée et en Guinée-Bissau sont les plus exposés aux effets des changements climatiques. Ce rapport, constitue la première analyse détaillée de ces risques à travers le prisme de la jeunesse. Les pays y sont classés selon le degré d’exposition des enfants aux chocs climatiques et environnementaux (cyclones, canicules…) et leur degré de vulnérabilité à ces chocs, mesuré en fonction de leur niveau d’accès à des services essentiels.

Selon l’Indice des risques climatiques pour les enfants (IRCE) :
• 240 millions d’enfants sont fortement exposés aux inondations côtières ;
• 330 millions d’enfants sont fortement exposés aux inondations fluviales ;
• 400 millions d’enfants sont fortement exposés aux cyclones ;
• 600 millions d’enfants sont fortement exposés aux maladies à transmission vectorielle ;
• 815 millions d’enfants sont fortement exposés à la pollution au plomb ;
• 820 millions d’enfants sont fortement exposés aux canicules ;
• 920 millions d’enfants sont fortement exposés aux pénuries d’eau ;
• 1 milliard d’enfants sont fortement exposés à des niveaux extrêmement élevés de pollution atmosphérique.

Lire la suite sur unicef.org