Un soldat français mis en examen pour agression sexuelle sur deux fillettes au Burkina Faso

Un soldat français mis en examen pour agression sexuelle sur deux fillettes au Burkina Faso

Un soldat français soupçonné d’attouchements sexuels sur deux fillettes à Ouagadougou (Burkina Faso) a été mis en examen pour “agression sexuelle sur mineurs de 15 ans” et “enregistrement d’image présentant un caractère pornographique de mineur de 15 ans”, a indiqué vendredi 3 juillet une source judiciaire. Contrairement à ce qu’avait requis le parquet de Paris, ce soldat de 38 ans a été laissé libre après que sa mise en examen lui a été notifiée.

Un second soldat, qui avait été placé en garde à vue, a été remis en liberté sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui à ce stade de l’enquête.

Les faits auraient été commis dimanche dans la piscine d’un hôtel du Burkina Faso. Selon les premiers éléments de l’enquête, la mère de la plus jeune enfant serait allée se baigner dans cette piscine, où elle aurait lié conversation avec les deux soldats, âgés de 36 et 38 ans, avant de les convier à son domicile pour boire un verre.

Après la Centrafique, un nouveau scandale de pédophilie dans l’armée

L’un des deux hommes y aurait oublié sa caméra portative. La mère aurait alors visionné les images, des scènes filmées sous l’eau, et vu des attouchements auxquels l’un des soldats se serait livré sur les fillettes, âgées de 3 et 5 ans. Elle se serait alors rendue à l’ambassade de France pour y montrer le film et dénoncer les faits. (…)
Francetv info