Une équipe médicale cubaine en route pour la Sierra Leone

Une équipe médicale cubaine en route pour la Sierra Leone

Cuba est connu partout dans le monde pour sa capacité à former d’excellents médecins et infirmières qui partent volontiers aider d’autres pays qui en ont besoin. À l’heure actuelle, plus de 50 000 membres du personnel de santé formés à Cuba travaillent dans 66 pays.

Le Dr Roberto Morales Ojeda, ministre de la Santé publique, a annoncé que Cuba allait envoyer une équipe médicale de 165 personnes en Sierra Leone pour participer sur le terrain aux efforts de lutte contre Ebola.

Il s’agit de l’offre la plus importante d’envoi d’une équipe médicale étrangère dans un seul pays au cours de cette épidémie.

«L’argent et les équipements sont importants, mais ils ne suffiront pas à eux seuls à stopper la transmission du virus Ebola», a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«Les ressources humaines sont à l’évidence ce dont nous avons le plus besoin. Nous avons surtout besoin d’infirmières et de médecins compatissants qui sauront comment apporter un réconfort aux malades, tout en portant un équipement de protection individuelle (EPI) et en travaillant dans des conditions très difficiles.»

Une équipe expérimentée

L’équipe cubaine est composée de 100 infirmières, 50 médecins, 3 épidémiologistes, 3 spécialistes de soins intensifs, 3 infirmières spécialisées dans la lutte contre l’infection et 5 agents de mobilisation sociale, travaillant sous la direction du Dr Jorge Juan Delgado Bustillo, épidémiologiste.

L’ensemble de ces personnels de santé cubains ont plus de 15 ans d’expérience et ont travaillé dans d’autres pays confrontés à des catastrophes naturelles et à des épidémies. Certains ont déjà travaillé en Sierra Leone et en Guinée durant plusieurs années et souhaitent continuer à y dispenser leurs services.

Une fois qu’ils auront tous suivi la formation de l’OMS à la lutte contre l’infection à Cuba, les membres de l’équipe se rendront en Sierra Leone début octobre en apportant avec eux des stocks d’EPI. Ils y resteront six mois, en travaillant par équipes dans les centres de traitement Ebola et les dispensaires communautaires.

Un message fort de solidarité

Le Dr Bruce Aylward, Sous-Directeur général de l’OMS, a déclaré: «ceux qui travaillent à l’OMS dans le cadre de ces interventions connaissent la valeur d’une telle offre. De nombreux pays ont proposé de l’argent, mais aucun pays n’avait proposé un aussi grand nombre de personnes prêtes à partir pour assumer les tâches les plus difficiles lors de cette crise.»

On espère que cette offre de soutien enverra un message fort de solidarité avec l’Afrique au reste du monde et fera des émules.

OMS

 

Write a Comment

Only registered users can comment.