Une ONG israélienne dénonce l’impunité des colons en Cisjordanie

Les colons israéliens bénéficient d’une large impunité lorsqu’ils s’en prennent à des Palestiniens en Cisjordanie occupée, selon un rapport d’une organisation israélienne de défense des droits de l’Homme publié lundi.

Selon Yesh Din, 85,3% des plaintes de Palestiniens sont classées sans suite en raison de l’incapacité des enquêteurs d’arrêter des suspects ou de réunir suffisamment de preuves pour déposer un acte d’accusation.

Seuls 7,4 % des plaintes conduisent à des actes d’accusation contre des suspects et seulement un tiers de ces poursuites conduisent à une condamnation.

Au final, souligne l’ONG, “la probabilité qu’une plainte déposée par un Palestinien auprès de la police israélienne conduise à une enquête effective, à l’arrestation d’un suspect et à son jugement est de seulement 1,8%”. “Le rapport révèle un tableau inquiétant de la conduite des forces de l’ordre en général et de la police en particulier, dans le domaine des délits idéologiques (violences, dommages aux biens, saisie de terres et autres)”, estime Yesh Din (…)
AFP