violence au Yémen: 18 civils tués et 300 blessés

violence au Yémen: 18 civils tués et 300 blessés

Dans des récents combats de la capitale yéménite Sanaa, au moins 18 civils ont été tués et plus de 300 blessés .

Des dizaines de maisons ont été détruites et une station-service, où des automobilistes faisaient la queue, a pris feu après les explosions consécutives aux raids contre la base du bataillon de missiles à Fajj Attan, une colline qui surplombe le sud de la capitale yéménite, ont indiqué des témoins.

Depuis le 26 mars, l’Arabie saoudite est à la tête d’une coalition arabo-sunnite qui mène des frappes aériennes contre des chiites qui contrôlent de vastes régions du Yémen, dont la capitale Sanaa.

Malgré les demandes des défenseurs des droits de l’homme visant à un cessez le feu immédiate pour l’aide humanitaire, le régime saoudite intensifie chaque jour ses raids contre les différentes régions du pays, sous prétexte de faire stopper l’avancée de l’armée et des Houthis.

Ce lundi, au moins 12 personnes sont morts et  90 autres blessés suite à des raids saoudiens contre la région de Fajj Attan à Sanaa.