Vulnérabilité de l’Afrique aux impacts du changement climatique

Vulnérabilité de l’Afrique aux impacts du changement climatique

Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Météorologie consacré exclusivement au continent africain, la hausse des températures et l’élévation du niveau des mers ainsi que la multiplication des phénomènes météo extrêmes menacent la santé et le développement socio-économique de l’Afrique.

Sécheresses, températures plus chaudes, inondations et même une invasion fréquente de criquets pèlerins ainsi qu’une persistance de maladies comme le paludisme, les conséquences du changement climatique sont durement ressenties en Afrique, et le pire est à venir sur la sécurité alimentaire, l’économie et la santé du continent, a alerté l’agence onusien pour le météo en octobre 2020. Les experts de l’ONU ont avertis que l’Afrique est un “point chaud” d’exposition et de vulnérabilité aux impacts de la variabilité et du changement climatique.

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dans les pays touchés de plein fouet par la sécheresse, le nombre de personnes sous-alimentées a augmenté de 45,6 % depuis 2012.