Yémen : 4.400 patients dialysés doivent faire face à la mort imminente (Médecins Sans Frontières)

Yémen : 4.400 patients dialysés doivent faire face à la mort imminente (Médecins Sans Frontières)

 

L’agression saoudienne contre le Yémen outre des milliers de morts et de blessés a fortement restreint le système de santé du pays.

Médecins Sans Frontières (MSF) a averti que la guerre de l’Arabie Saoudite contre le Yémen a affaibli les centres de traitement de dialyse du pays. Quelques 4400 patients sont en danger de l’insuffisance rénale en raison du manque de fournitures dans les centres médicaux, selon MSF.

«Les personnes atteintes d’insuffisance rénale sont à un moment critique car il y a un manque de fournitures médicales essentielles dans le pays», a déclaré William Turner, le chef de mission MSF au Yémen. «Les patients ont généralement besoin de trois séances de dialyse par semaine, mais, dans les conditions actuelles, pour la plupart des gens cela a été réduit à deux sessions”,  ajoute-il.
Face à la révolte de la  majorité chiite du Yémen, l’Arabie Saoudite a lancé son agression militaire contre ce pays le 26 Mars 2015, dans le but de protéger son allié Abd Rabo Mansour Hadi qui avait démissionné en tant que président.