Yémen : Amnesty condamne les ventes d’armes occidentales à l’Arabie saoudite

Yémen : Amnesty condamne les ventes d’armes occidentales à l’Arabie saoudite

Amnesty International a une nouvelle fois dénoncé le 23 mars les ventes d’armes occidentales à l’Arabie saoudite et à ses alliés impliqués dans la guerre au Yémen, estimant que ces livraisons bafouaient le traité sur le commerce des armes.

“Il existe de vastes preuves que des flux irresponsables d’armes à destination de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite ont eu pour résultat un énorme préjudice pour des civils yéménites”, a dénoncé dans un communiqué Lynn Maalouf, directrice de recherche d’Amnesty International pour le Moyen-Orient. L’ONG a accusé plusieurs pays, dont les États-Unis et le Royaume Uni, mais aussi la France, l’Espagne et l’Italie de “continuer à livrer des milliards de dollars d’armes” à l’Arabie saoudite et de se rendre coupables de “crimes de guerre potentiels au Yémen”

(Lire la suite sur France24)

Yémen, Amnesty, ventes d’armes, occidentales, l’Arabie saoudite