Yémen : « Donner aux enfants yéménites une éducation est crucial pour leur avenir … » UNICEF

Yémen : « Donner aux enfants yéménites une éducation est crucial pour leur avenir … » UNICEF

Alors que les combats au Yémen ont forcé plus de 3.600 écoles du pays à fermer leurs portes et perturbé l’éducation d’environ 1,8 million d’enfants, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a lancé cette semaine un appel aux parties à respecter la sécurité des écoles.

« Donner aux enfants yéménites une éducation est crucial pour leur avenir ainsi que pour celui de leurs familles et des communautés », a déclaré le Représentant de l’UNICEF au Yémen, Julien Harneis, dans un communiqué de presse publié dans la capitale Sanaa.

« Nous faisons tout notre possible pour accélérer le retour des enfants à l’école afin qu’ils ne soient pas complètement déscolarisés », a déclaré M. Harneis (…)

Des mois de bombardements intensifs et de combats de rue ont forcé plus de 3.600 écoles à fermer et obligé les élèves et leurs familles à se déplacer vers des zones plus paisibles, selon l’UNICEF. Au moins 248 écoles ont été directement endommagés, alors que 270 autres accueillent des déplacés et 68 sont occupées par des groupes armés.

Pour faire en sorte que les enfants ne soient pas complètement déscolarisés, l’UNICEF finance des cours de rattrapage pour plus de 200.000 étudiants, soit une faible part des 1,8 million d’enfants dont la scolarité a été interrompue depuis deux mois ou plus.

L’agence fournit également du matériel d’enseignement, y compris des cahiers, crayons et cartables aux élèves, sachant que le revenu de nombreuses familles a été sévèrement touché par le conflit et qu’il est désormais difficile pour les étudiants de se procurer des fournitures scolaires en raison de la fermeture des marchés (…)

Le régime saoudien et ses alliés bombardent sans répit le Yémen depuis le 26 mars. Plus de 3000 Yéménites ont déjà trouvé la mort dans ce conflit, et selon les chiffres de l’Onu 80% de la population -soit 21 millions de personnes- ont besoin d’aide ou de protection et plus de 10 millions ont du mal à se nourrir ou à trouver de l’eau.

Cette offensive a fait plus de 2 800 morts au Yémen qui souffre actuellement d’une grave crise humanitaire.