Yémen: attaque contre des chiites

Yémen: attaque contre des chiites

Cinq petites bombes ont explosé mardi dans le centre de la capitale du Yémen, Sanaa, tuant un membre de la milice chiite Ansaruallah qui la contrôle, selon des témoins et une source médicale.
La première explosion s’est produite dans un vieux quartier de Sanaa lorsqu’un milicien a tenté de désamorcer une bombe placée sous la voiture d’un juge. Blessé, le milicien est décédé à l’hôpital, a indiqué la source médicale.
Les autres bombes ont explosé dans des conteneurs à ordures, sans faire de victimes, selon les témoins.
Dans l’après-midi, un chef local d’Ansaruallah, Fayçal Chérif, a été abattu par deux hommes circulant à moto sur une place près de l’université de Sanaa, selon des témoins et un milicien chiite.
Les miliciens chiites, appelés Houthis, ont pris le contrôle de Sanaa le 21 septembre. Ils cherchent depuis à étendre leur influence dans les zones côtières et dans les régions du sud, mais ils se heurtent à la résistance d’Al-Qaïda.