Yémen: Huit civils tués dans des frappes aériennes du régime saoudien

Yémen: Huit civils tués dans des frappes aériennes du régime saoudien

Près d’une douzaine de civils ont perdu la vie dans trois frappes aériennes du régime saoudien contre la province occidentale du Yémen , Hajjah.

Le mercredi, des avions de combat saoudiens ont bombardé un quartier résidentiel dans le quartier Sharas de la province, située à 127 kilomètres (78 miles) au nord-ouest de la capitale, Sanaa, laissant huit morts.

Les Avions de combat saoudiens ont également lancé plusieurs raids aériens contre un bâtiment de la chaîne de télévision d’Etat nord de Sanaa. Il n’y avait aucun rapport immédiat sur des victimes et l’étendue des dégâts infligés.

Le mardi, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a exprimé sa profonde préoccupation devant le nombre croissant de victimes civiles au Yémen, appelant à la fin du conflit.

Ban a appelé toutes les parties prenantes au Yémen “à prendre toutes les précautions possibles pour éviter la perte de vies civiles et les dommages aux biens de caractère civil.”

Arabie Saoudite a lancé son agression militaire contre le Yémen le 26 Mars – sans un mandat des Nations Unies – dans le but de miner le mouvement Houthi Ansarullah et restaurer le pouvoir de l’ancien président fugitif du Yémen, Abd Rabo Mansour Hadi, qui est un fidèle allié de Riyad.

Selon un rapport publié le 19 Septembre par la Coalition civile du Yémen, plus de 6.000 Yéménites ont jusqu’ici perdu la vie dans les frappes aériennes saoudiennes, et un total de près de 14.000 personnes ont été blessées.