Yémen: la crise humanitaire s`aggrave, l’offensive terrestre de l’Arabie Saoudite s’intensifie en direction de Sanaa

Yémen: la crise humanitaire s`aggrave, l’offensive terrestre de l’Arabie Saoudite s’intensifie en direction de Sanaa

Des forces progouvernementales yéménites, appuyées par une coalition arabe, ont tenté lundi de progresser en territoire ennemi, au deuxième jour d’une offensive d’envergure qui vise à reconquérir la capitale Sanaa aux mains des chiites.

Malgré la poursuite des combats, l’ONU a affirmé qu’elle poursuivrait ses efforts pour convaincre les belligérants de négocier. Son émissaire pour le Yémen devrait ainsi arriver mardi à Ryad pour de nouvelles consultations.

Parallèlement à l’offensive terrestre, l’aviation de la coalition a concentré ses raids sur la partie sud de la province de Marib.

L’intensification des opérations sur le terrain semble compromettre la tenue de négociations de paix annoncées par les Nations unies pour cette semaine. Et pourtant  cela n’a pas empêché l’ONU de poursuivre ses efforts et son médiateur Ismaïl Ould Cheikh Ahmed doit tenir mardi “de nouvelles consultations avec le gouvernement du Yémen et les autres protagonistes”, selon un porte-parole.

Selon l’organisation «Save the Children, plus de 15 millions de personnes n’ont plus d’accès normal aux soins médicaux de base au Yémen. Par ailleurs, plus d’un demi-million d’enfants devraient souffrir de malnutrition sévère cette année.

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite mène depuis le 26 mars des raids meurtriers contre différentes régions yéménites et a imposé un blocus naval au Yémen, entraînant des pénuries de vivres, de carburant et de médicaments.

Ce conflit a déjà fait plus de 4 500 morts en cinq mois.