Yémen: les violences continuent, au moins 52 morts

De nouvelles violences ont fait au moins 52 morts dans le sud du pays, portant à 128 le nombre des personnes tuées en moins de deux jours, selon les sources médicales, militaires et tribales.

Face à la détérioration de la situation au Yémen, où la population manque de tout, l’ONU et ses partenaires humanitaires ont lancé vendredi un appel à une aide urgente de près de 274 millions de dollars pour répondre aux besoins vitaux des 7,5 millions d’habitants affectés par le conflit.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les récentes violences ont fait 767 morts et 2.906 blessés. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a de son côté déploré un manque cruel de médicaments, aliments et carburant.

Entre 120.000 et 150.000 personnes ont été déplacées à l’intérieur du Yémen par les violences en cours, alors qu’il y avait déjà plus de 300.000 déplacés avant la crise actuelle, selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

l’Arabie saoudite a réaffirmé sa détermination à poursuivre ses offensifs contre Yémen en dépit de l’appel du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon à “un cessez-le-feu immédiat”.