Yémen : L'ONU dénonce des raids saoudiens "inacceptables" contre un port

Yémen : L'ONU dénonce des raids saoudiens "inacceptables" contre un port

L’ONU a dénoncé mercredi un bombardement au Yémen effectué par la coalition conduite par l’Arabie saoudite contre le port d’Hodeida dans l’ouest, point d’entrée vital pour ravitailler ce pays, ravagé par la guerre, en nourriture, médicaments et carburants.

Le patron des Affaires humanitaires de l’ONU Stephen O’Brien, a déclaré devant le Conseil de sécurité que « ces attaques contreviennent clairement au droit humanitaire international et sont inacceptables”.

Il s’est dit “extrêmement préoccupé” par les dégâts de ces bombardements susceptibles d'”avoir un lourd impact sur l’ensemble du pays” et d’aggraver la crise humanitaire.

Cette crise se matérialise déjà par la menace d’un manque de nourriture à laquelle sont confrontés quelque 13 millions de Yéménites, soit la moitié des 26 millions d’habitants, selon des chiffres communiqués mercredi par Programme alimentaire mondial (PAM). Six millions de personnes ont besoin d’une aide extérieure d’urgence pour se nourrir, a ajouté le PAM.

“L’ampleur de la souffrance humaine est presque incompréhensible”, s’est indigné M. O’Brien, de retour du Yémen. “J’ai été choqué par ce que j’ai vu”, a-t-il déclaré.

M. O’Brien a indiqué que l’ONU était en train d’accroître ses opérations pour apporter une aide et déployer plus de travailleurs humanitaires aux abords de Sanaa et Hodeida.

Toutefois, les Nations unies peinent à trouver les 1,6 milliard de dollars réclamés pour le Yémen. Seul 18% de la somme ont été reçus par l’ONU.

M. O’Brien a demandé d’avancer vers une solution politique, après l’échec de plusieurs trêves humanitaires. Des pourparlers de paix sont cruciaux “avant qu’il ne soit trop tard. Sinon, il ne restera plus rien qui vaille la peine de se battre” dans ce pays, a-t-il mis en garde.

Write a Comment

Only registered users can comment.