Yémen: l’Onu fait un appel de fonds pour l’aide humanitaire

Yémen: l’Onu fait un appel de fonds pour l’aide humanitaire

Les Nations unies ont lancé vendredi un appel de fonds pour financer une aide humanitaire de l’ordre de 275 millions de dollars sur trois mois à destination du Yémen.

Dans un communiqué, le coordinateur humanitaire de l’Onu au Yémen, Johannes Van Der Klaauw, a déclaré que “des milliers de familles aujourd’hui ont fui leurs maisons du fait des combats et des frappes aériennes. Des familles ordinaires se battent pour avoir accès à la santé, à l’eau, à la nourriture et aux combustibles, les conditions de base de leur survie”.

D’après les estimations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’Onu (Ocha), 7,5 millions de Yéménites, près du tiers de la population, nécessite une assistance humanitaire.

Dix-huit des 22 provinces du pays sont touchées par les combats au sol auxquels s’ajoutent, depuis le 26 mars, les bombardements aériens de la coalition rassemblée par le régime saoudite.

Les dernières estimations de l’Onu évoquent désormais 150.000 personnes déplacées. Entre le 19 mars et le 13 avril, et au moins 767 décès et près de 3.000 blessés dont un grand nombre de civils ont été enregistrés en raison des combats.

Alors que de nouvelles violences ont fait vendredi au moins 36 morts dans le sud du Yémen, où se concentrent les combats, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé à une trêve “immédiate” dans le pays “en feu”.

Le chaos dans le pays a profité à Al-Qaïda qui s’est emparé jeudi de l’aéroport de Moukalla, chef-lieu de la province du Hadramout (sud-est). Les terroristes d’Al-Qaïda contrôlent désormais l’ensemble de Moukalla, ville de plus 200.000 habitants.